Cuisine cambodgienne, tout savoir 

La cuisine khmère est à la fois authentique et diverse. Partez à la découverte de la cuisine du Cambodge en remontant à l'époque du royaume d'Angkor, berceau de la civilisation khmère, durant 400 ans, ayant influencé l'Asie pacifique du sud-est. Rarement écrite, elle a été transmise de mère en fille. De cette origine ancestrale résulte une cuisine originale aux saveurs variées et remplie de couleurs vives.

Durant plusieurs siècles, la cuisine khmère s’est également enrichie au contact de diverses influences. La Chine lui a apporté la cuisson à la vapeur, le soja et les pâtes de riz, l’Inde lui a transmis ses currys. C'est avec toutes ses influences qu'est née une cuisine raffinée et pleines de saveurs. Les goûts s'additionnent (sucré, salé, amer, acide) pour donner des plats et des saveurs uniques. Anecdote à savoir, la cuisine thaï est issue de la cuisine cambodgienne et non l'inverse !

Les cambodgiens ont pour habitude de commencer leur repas avec une soupe ou un bouillon de riz. Au petit-déjeuner, ils prennent souvent une soupe Bobor ou une salade. Le plat principal est, la plupart du temps, à base de poisson d'eau douce. Il s'accompagne de légumes, riz ou pâtes de riz. En dessert, ils consomment souvent des fruits frais ou des desserts à base de riz (gâteau de riz à la banane ou au jaquier). Vous pourrez avoir l'occasion de goûter aux criquets grillés ou aux cuisses de grenouilles, farcies au riz et au gingembre avec des épices.

Les boissons au Cambodge 

Pendant le repas, les cambodgiens boivent de l'eau ou du thé froid. En campagne principalement, en fin de repas on pourra vous proposer le Choum (alcool de riz et au cognac de fabrication locale). A l'Est du pays, aux frontières avec le Vietnam, on pourra vous proposer de l'alcool au sang de Cobra, aux vertus médicinales pour les Cambodgiens.

 

La bière : le Cambodge possède deux marques nationales (Angkor ou Cambodia), elles sont légères. On trouve également la Tiger (bière de Singapour).

Le vin : dans les restaurants un peu chic de Phnom Penh, vous trouverez des vins français ou australiens et chiliens. Mais les cambodgiens consomment principalement du vin de Palme (que l'on trouve sur les marchés, très alcoolisé).

Le café : on trouve facilement du café, cependant il est souvent très fort.

Le thé vert : tradition asiatique, il est souvent très savoureux. Cependant, dans certains lieux touristiques, vous risquez de tomber sur du thé vert industriel.

Le teukolok :  un mélange de fruits exotiques avec de la glace pilée, des oeufs, du lait et du sucre. C'est très rafraichissant et c'est une véritable spécialité khmère.

 

Les spécialités cambodgiennes à essayer

Somlo Khoko

L'une des soupe typique du Cambodge, composée de papaye verte, d'aubergines, d'épinards de blanc de poulet et de morceaux de poitrine de porc avec du riz.

Nom bochauc somlo khmer 

Un des plats traditionnel au Cambodge, dans un bouillon on y insère des vermicelles de riz, des morceaux de poisson grillé avec de la citronnelle et un ensemble d'épices cambodgiennes. Très savoureux.

Le Amok trei

Poisson d'eau douce cuit en papillote dans des feuilles de bananier avec du lait de coco, très bien aromatisé à la citronnelle et au galanga et d'autres épices cambodgiennes.

Prahok

Ensemble de poissons frais dont la chair est écrasée et moulue pour former une pâte et est fermentée durant 20 jours, elle sert aujourd'hui de condiment dans la cuisine cambodgienne, on lui donne le surnom de "fromage cambodgien" dû à son odeur forte.

Carry moan

Un poulet au curry façon cambodgienne servi avec du riz dans la plupart des cas. Quelques légumes y sont rajoutés pour de la couleur et des saveurs.

Trey aing

Le poisson grillé qui s'accompagne de lait de coco, de menthes, d'épinards, de basilic et biens d'autres aromates qui rendent le poisson grillé si savoureux.

Phlea sach ko

C'est une salade de boeuf cru qui a été mariné dans de la citronnelle ou dans du jus de citron vert que l'on assaisonne avec un petit peu de piment. 

Chha bongkia mrech kmao

Plat qui se compose de crevettes qui sont revenues dans du poivre et du caramel avec du jus de poisson et de la coriandre pour relever le goût.

Natin (ou nataing)

C'est un hachis de porc et gambas au lait de coco, que l'on mange sur du pain ou avec des galettes de riz soufflé lors d'un apéritif ou en entrée.

Brochette "sapeck d'or"

Ce sont de petits morceaux de filet de porc accompagnés de lamelles de lard et de rondelles de saucisses chinoises que l’on fait cuire au grill.

Nom pachok 

Des nouilles de riz avec une sauce au lait de coco avec du citron vert et du piment.

Samla chapek 

Soupe au porc et au gingembre, très parfumée.